caractere mai micireseteazacaractere mai mari

Cele mai recente contributii la rubrica Poeme, Eseuri, Proza



 

La nuit de l’hippogriffe XVII

de (29-8-2010)


la neige des étoiles


le dernier couloir des ombres

aspira les lieux méconnus du désert

y compris

les vastes surfaces dérobées d’êtres

l’hippogriffe

sut déjà les traces des futurs nuages

en enterrant son âme encore vivante

avant de sentir la chair

empestée de la nuit

succombant lentement

parmi les ruines

l’odeur nécrophage

passa les murailles d’en bas

tristes et pathétiques

d’autrui

Pourquoi voulez-vous donc qu’il m’en souvienne?


inespéré

l’air de l’océan d’autrefois habilla

les ronds d’une étrange lumière

en laissant trois lys d’or sur ses ailes

et les empreintes gravées

de son corps

devinrent posément visibles

sous la neige

inattendue

des étoiles

12.08.2010


*Pourquoi voulez-vous donc qu’il m’en souvienne? (Paul Verlaine, Colloque Sentimental)

Ce părere aveţi despre acest articol?
  • Corect 
  • Frumos spus 
  • Îmi dă de gândit 
  • Am învăţat ceva! 

Ecouri



Dacă doriţi să scrieţi comentariul dv. cu diacritice: prelungiţi apăsarea tastei literei de bază. Apoi alegeţi cu mouse-ul litera corectă (apare alături de mai multe variante) şi ridicaţi degetul de pe litera de bază. Încercaţi!

Reguli privind comentariile

 
54.196.42.146