caractere mai micireseteazacaractere mai mari

Cele mai recente contributii la rubrica Libris



 

LIEUX DE SOCIABILITÉ URBAINE EN AFRIQUE Laurent Fourchard, Odile Goerg, Muriel Gomez-Perez (éd.)

de (14-6-2009)

Débusquer, dans les villes d’Afrique, des lieux spécifiques où s’exprime « l’aptitude générale d’une population à vivre intensément les relations publiques » (Maurice Agulhon). Tel est le projet de cet ouvrage novateur qui se penche sur l’histoire singulière des espaces de sociabilité urbaine, des mosquées aux églises, des bars populaires aux salles de concert, des cinémas aux galeries d’art…
Ces lieux ouverts sur le monde se constituent à la frontière, poreuse et fluctuante, entre espace public et espace privé. Ils constituent des interstices, des scènes ambivalentes – détournées parfois de leur vocation première – où se jouent plaisir et contrainte, rencontre et exclusion, religieux et profane, loisir individuel et pression collective, pouvoir et contre-pouvoir. On y invente de nouvelles pratiques, on y redéfinit les rapports entre hommes et femmes, entre groupes sociaux, entre citadins et ruraux.
Véritables laboratoires d’expérimentation sociale, certains de ces espaces urbains contribuent à l’émergence d’une identité citadine plurielle. II n’est donc guère surprenant, dans une Afrique largement dominée par des régimes autoritaires, que les pouvoirs en place cherchent à les réglementer, ainsi que les multiples formes de sociabilité qui s’y expriment.
Cet ouvrage collectif découle d’un colloque international organisé par le laboratoire SEDET (Université Paris Diderot-Paris 7) et par le laboratoire CEAN (Institut d’Études Politiques de Bordeaux). Il rassemble, dans une approche interdisciplinaire, les contributions d’historiens, d’historiens de l’art, d’anthropologues, de géographes et de politistes dont les contributions couvrent une grande partie du continent africain, de Tunis au Cap et de Lagos à Zanzibar.
Ouvrage dirigé par Laurent Fourchard, Odile Goerg et Muriel Gomez-Perez
Laurent Fourchard est chargé de recherche à la Fondation nationale des Sciences Politiques, Centre d’étude d’Afrique Noire (CEAN), Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux. Il travaille actuellement sur l’histoire sociale et politique du Nigeria et de l’Afrique du Sud.
Odile Goerg est professeure d’Histoire de l’Afrique contemporaine à l’Université Paris Diderot-Paris 7 et membre du Laboratoire SEDET /CNRS. Ses recherches concernent l’histoire économique et sociale dans le contexte urbain.
Muriel Gomez-Perez est professeure-chercheure au Département d’Histoire de l’Université Laval (Québec) et membre du Laboratoire SEDET/CNRS. Elle mène actuellement des recherches d’une part, sur Islam, médias et espace public, et, d’autre part, sur Islam et relations intergénérationnelles.
48,50 euros – 610 pages – ISBN : 978-2-296- 08971-6

source: L’Harmattan

Ce părere aveţi despre acest articol?
  • Corect 
  • Frumos spus 
  • Îmi dă de gândit 
  • Am învăţat ceva! 

Ecouri



Dacă doriţi să scrieţi comentariul dv. cu diacritice: prelungiţi apăsarea tastei literei de bază. Apoi alegeţi cu mouse-ul litera corectă (apare alături de mai multe variante) şi ridicaţi degetul de pe litera de bază. Încercaţi!

Reguli privind comentariile

 
54.144.84.155