caractere mai micireseteazacaractere mai mari

Cele mai recente contributii la rubrica TELEGRAMA



 

Communiqué de presse

de (10-6-2008)

Communiqué de presse

BIO/3989

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Notice biographique

LA NOUVELLE REPRÉSENTANTE PERMANENTE DE LA ROUMANIE AUPRÈS DES NATIONS UNIES PRÉSENTE SES LETTRES DE CRÉANCE

(Rédigé sur la base des informations reçues du Service du protocole et de la liaison)

La nouvelle Représentante permanente de la Roumanie auprès des Nations Unies, Mme Simona-Mirela Miculescu, a présenté aujourd’hui ses lettres de créance au Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon.

Avant cette nomination, Mme Miculescu était Directrice de la Division de la communication et de la diplomatie publique du Ministère roumain des affaires étrangères à Bucarest après avoir été de 2006 à 2007 Conseillère principale auprès du Gouvernement de l’Iraq, à Bagdad. En 2005, elle a été Ambassadrice de la Mission de son pays auprès des Nations Unies après avoir travaillé à la Division de la coopération des Balkans occidentaux et de l’Europe centrale, au Ministère des affaires étrangères à Bucarest, avec rang d’ambassadeur.

De 2000 à 2004, elle a été Ministre Conseillère et Conseillère en politique étrangère du Président de la Roumanie, devenant la première femme de son pays à obtenir le rang d’ambassadeur. De 1999 à 2000, elle a été la Chef adjointe du Bureau de la presse et de l’information publique de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) au Kosovo. Plus tôt en 1999, elle a été la porte-parole du Ministère des affaires étrangères de la Roumanie. En 1998, elle a été Chef adjointe du Département de l’Amérique du Nord de ce Ministère après avoir été de 1994 à 1998, porte-parole de l’ambassade de Roumanie auprès des États-Unis, à Washington D.C.

Mme Miculescu est entrée au Ministère des affaires étrangères de son pays en 1991, où elle a occupé plusieurs postes au sein du Département de la presse après avoir enseigné le français et l’anglais dans plusieurs écoles depuis 1982.

De 1984 à 1989, elle était la responsable du Département des relations internationales de l’Organisation nationale de la jeunesse et de l’Association des jeunes et étudiants pour les Nations Unies à Bucarest.

Mme Miculescu a obtenu en 1999 un doctorat en philosophie magnacumlaude en littérature auprès de l’Université Babes-Bolyai (Roumanie). En 1997, elle a obtenu un diplôme en relations publiques auprès de la Georgetown University, à Washington D.C. Elle a obtenu un diplôme universitaire en langues et littératures française et anglaise auprès de l’Université Babes-Bolyai en 1982 après avoir obtenu son baccalauréat au Lycée Mihai Eminescu en 1978.

Elle a suivi des formations dans le domaine de la diplomatie et de la presse en Allemagne, en France et au Royaume-Uni. Elle a donné des cours de relations internationales dans son pays et a participé à des conférences, séminaires et formations en Roumanie comme à l’étranger. Parmi ses publications figurent de nombreux articles, sept livres et manuels sur la diplomatie et les relations publiques.

Elle est membre fondatrice de l’Association roumaine des relations publiques créée en 1995 et membre de nombreuses organisations dans ce domaine en Roumanie comme à l’étranger. Parmi ses distinctions et décorations figurent la «Start of Roumania» et le «Mérite diplomatique» au rang de Chevalier de l’ordre national. Au cours des cinq dernières années, elle a figuré sur la liste des «100 femmes les plus influentes de Roumanie» du magazine «Capital».

Elle est mariée à M. Ovidiu Miculescu, Chef de projet de Radiocom. Ils ont un fils et une fille.

Ecouri



Dacă doriţi să scrieţi comentariul dv. cu diacritice: prelungiţi apăsarea tastei literei de bază. Apoi alegeţi cu mouse-ul litera corectă (apare alături de mai multe variante) şi ridicaţi degetul de pe litera de bază. Încercaţi!

Reguli privind comentariile

 
Citește articolul precedent:
Transnistria – cineva minte…

Oazu Nantoi nu crede in lacrimile MoscoveiTimpul trece, alegerile vin, iar "piatra" Transnistriana ramane. Chisinaul de azi din rasputeri iradiaza...

Închide
3.238.121.7