caractere mai micireseteazacaractere mai mari

Cele mai recente contributii la rubrica Poeme, Eseuri, Proza



 

La nuit de hippogriffe XIII

de (13-6-2010)

la folie


à la veille de son dernier départ
l’hippogriffe attirait vers lui
la dorsale imprévue
de l’âme cachée du désert
parmi les rosiers de la nuit

et comme la première fois
le désert le suivait en silence
comme toutes les caraques
perdues du ciel
en s’arrondissant les îles

le silence de l’Étendue du temps
vomit la cité de l’espace
blessée encore vivante
conçue en dehors de la sphère du monde

là-haut
en colère encore contre tous
l’aridité
traça autour de lui
la vraie demeure
de la Reine des misandres

la folie c’est une chambre aux fleurs de sable.

Ce părere aveţi despre acest articol?
  • Corect 
  • Frumos spus 
  • Îmi dă de gândit 
  • Am învăţat ceva! 

Ecouri

Nu se mai post posta ecouri.

 
54.166.141.12